Une porte étroite

 

J’ai plus de souvenirs que si j’avais mille ans
Charles Baudelaire

Ils se présentent en rangs serrés. Normalement, ils devraient être rangés en ordre, les plus jeunes en premier, les plus anciens au bout de la file. Mais il s’est produit des glissements de terrain, des cassures, des séismes, et quelques-uns des plus récents sont tombés au fond des gouffres, tandis que d’autres pourtant antérieurs remontaient à la surface.

Près de l’accès étroit se tient la personne chargée du contrôle, une vieille femme bossue, enveloppée dans un grand châle noir. Elle les examine, les observe, les scrute. Puis elle décide abruptement : toi oui, toi non. Ses décisions sont sans appel. Ceux qui sont approuvés passent l’octroi, continuent leur route. Les autres retournent se mêler à la foule de leurs congénères, attendant de tenter leur chance à nouveau.

Il en est certains que j’identifie immédiatement et que je laisse entrer en souriant. Ils ne sont pas très importants, mais leur compagnie est plaisante. D’autres apparaissent plus rarement. Certains sont violents, leur intensité me laisse sans force. Je les repousse, je referme la porte sur eux, ils protestent et tambourinent sur le panneau. Et d’autres plus doux sont aussi parfois ceux qui font le plus mal.

Ce qui m’exaspère, cependant, c’est de ne pas pouvoir choisir lesquels revoir ou rejeter. C’est la vieille qui décide, et elle est toute-puissante ; elle me regarde avec un sourire narquois et continue sa mission, impavide, tranquille.

 

 

Cet article a été publié dans Fictions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s