Une vengeance

Elle m’a demandé si je comptais manger toute ma salade de fourmis ou si elle pouvait la finir.

Sur le moment, ça ne m’a pas paru une très bonne idée. Je veux dire, de lui laisser le reste. Ce n’est pas que j’aime tant que ça la salade de fourmis. Si j’en ai pris, c’est parce que c’était compris dans le menu. Non, c’était juste que –

Ensuite j’ai changé d’avis et je lui ai dit que c’était OK, je lui ai tendu mon assiette, même. J’ai bien le droit de changer d’avis, non ?

Elle m’a fait un grand sourire, mais au fond, je n’étais pas sûre qu’elle en avait tellement envie. Pourquoi elle m’avait demandé ça, alors, je ne sais pas, peut-être pour voir ce que je dirais. C’était un test, voilà.

J’aurais dû lui répondre que si elle en voulait, elle n’avait qu’à s’en commander une portion. Ce n’est pas si cher, d’ailleurs, la salade de fourmis. Mais voilà, je suis toujours là à vouloir lui faire plaisir, à faire les pieds au mur dès qu’elle m’adresse la parole. La prochaine fois, je lui dirai qu’il y avait trop de vinaigre.

Cet article a été publié dans Fictions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s