Conversation avec chien

 

– C’est merveilleux ! dit Laura.
Elle a assez souvent cet air ahuri.
– Je suis le nouveau président des États-Unis, dit le chien.
– Ce n’est pas vrai, dit le petit garçon, et tu ne dois pas dire des choses qui ne sont pas vraies.
– Ce n’est pas vrai, dit le psychanalyste, et cela montre bien que ce n’est pas un vrai psychanalyste.
Quelqu’un se hasarde de le contredire.
– C’est vrai ça, dit Chloé, il ment.
– Il suffit de faire une règle de trois, dit Ernest.
De son lit, Théophile observe les rayons lumineux des phares qui tournent avant de disparaître.
– Écoutez donc le silence, dit le chien.
– Tu ferais mieux de la fermer, dit Marie.
–  Il n’y a absolument aucun doute, dit Bertrand.
–  Regardez, dit le chien. La Nativité c’est la natation.
Ils se taisent tous pendant un bref instant.
– La Nativité c’est un attentat, dit Nestor.
– Vous avez vu les flamants roses ? dit le petit garçon.
Ils regardent tous du côté du théâtre de marionnettes.
– Il n’y a plus de rosé, dit Charlie.
– C’est comme dans un rêve, dit Chloé.
– Ça m’aurait étonné qu’on ne parle pas de rêves, dit le psychanalyste.
Le chien ricane.

Cet article a été publié dans Fictions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s