Des mots

Des mots qui passent en ondulant au-dessus de ma tête
comme si j’étais au fond de la mer
Des mots qui ont grimpé dans une nacelle élévatrice
pour venir me faire signe par la fenêtre
Des mots qui appellent derrière la porte
pour que je les fasse entrer (ou sortir ?)
Je suis cernée

NB – Ce pseudo-texte a été publié en premier sous forme de tweets – mon compte : @elizaleg

Cet article a été publié dans Upoèmes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s