Mirbeau ostracisé

Après trois ans d’atermoiements, le Musée d’Orsay refuse toute espèce d’hommage – pour 2017, le centenaire de sa mort – au grand critique Octave Mirbeau, chantre de Monet, Rodin, Van Gogh, Pissarro, Cézanne, Maillol, Camille Claudel, Bonnard et Vallotton… Pierre Michel, président de la Société Octave Mirbeau, le déplore dans une lettre adressée à ce musée : texte disponible ici. Il n’est peut-être pas trop tard pour rectifier le tir !

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s