Permission spéciale

C’est toujours la généalogie qui me fournit des documents singuliers. A la fin du registre BMS de Champignelles, années 1656-1672, l’acte suivant (j’ai transcrit en respectant l’orthographe et la ponctuation d’origine, et mis entre crochets les lettres manquantes des abréviations complétées) :

« L’an mil six cent soixante douze et le onzieme jour de juillet vu la lettre que Mr Queyras vicaire general de Monseigneur l’Archevêque de Sens m’a fait l’honneur de m’écrire, dans laquelle ces parolles sont couchées mot à mot : Si par les connaissances que vous avés de la conduitte du jeune homme que vous m’avés adressé qui se nomme Henry Anthoyne vous pouvés nous asseurer raisonnablement qu’il dit pour persévérer dans la foy catholique ap[osto]lique et romaine ainsi qu’il a promis solemnellement et qu’il n’est pas encore marié. Je vous donne à Mr le Curé de Champignelle et à vous permission de procéder à la publication desdits bans et ensuite de l’admettre au sacrement de mariage en y observant les formes ordinaires prescriptes par l’Eglise sans l’obligat[ion] d’avoir certificat de son pays pourvu que par ailleurs, il n’y ait aucun empêchement légitime. Donné à Estampes ce 26 juin mil six cent soixante douze. Et ce sans conséquence pour l’advenir et eu égard aux circonstances non communes ou se trouve ce jeune garçon qui le mettent dans une hypothese toute particulière.// Signée Queyras Vic[aire] G[éné]ral. Je prestre vicaire en l’église paroissiale Sainte Colombe de Champignelle conformément à la susd[ite] lettre et permission apprès les bonnes marques que le susd[it] nous a donné de ses Intentions pour la susd[ite] Ste Eglise et par les connaissances que je puis avoir eu par la bonne conduitte d’icelluy ay procédé à la publication des bans du futur mariage d’icelluy Henry Anthoyne Chappellier fils de deffunct Jacques Anthoyne et de deffuncte Nicole Delite, natif de Vugnon diocèse de Rheims, habittant en la parroisse de [illisible] diocèse de Langres et a present notre parroissien. Et la personne de Marie Bauiar veufve de deffunct Gabriel Tourtin et ensuite aux fiancailles d’iceux et aujourd’huy les ai admis au St Sacrement de mariage : led[it] Henry Anthoyne assisté de Louys et Edme Thomazon freres, Anthoyne Martin, Edme Chautard ; lad[ite] Marie Bauiar assistée de Thomasse Gillet sa mere, Denys Labonne son beau-frere, Francoise Bauiar sa sœur, Edme Chevalier, Jean Pité, Etienne Perreux, et autres leurs parents et amys qui ont declare ne scavoir signer, sauf et a la reserve des soussignés. »

Signatures déchiffrables : JMaria pre[tre] vic[aire], Henry Antoine, D. Labonne, L. Thomazon, Marie Bauiar, Edme Thomazon.

Champignelles_venant_de_Perreux

Apparemment le jeune homme en question était soupçonné de protestantisme, ce qui sauf erreur de ma part n’était pas interdit (on se situe avant la révocation de l’Edit de Nantes) mais mal vu. Par contre j’aimerais bien savoir quelles étaient les « circonstances non communes » dans lesquelles il se trouvait…

(Image : entrée de Champignelles, source Wikipedia)

Publicités
Cet article a été publié dans Généalogie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s