L’art de bien écrire

Le registre BMS de la commune du Charme (Loiret) pour les années 1642-1686 présente dans ses dernières pages quelques notations assez curieuses dans leur incohérence. On peut penser qu’elles ont été inscrites (par qui ?) a posteriori, étant donné la mention « 12 mars 1713 au Charme ». J’ai conservé l’orthographe d’origine, qui ne manque pas de piquant étant donné le thème de « l’art de bien écrire »…

p. 218 Monsieur, je ne peut pas écrire sur ledit Registre on nous [un mot illisible] depuis peu a légalizé je ne peut pas davantage y mettre – sinon [un mot illisible] que je suis allé [deux mots illisibles] Votre très humble et très serviteur [deux mots illisibles] pour dire non
12 mars 1713 au Charme

p. 219 Monsieur le nom que je veux vous dire [plusieurs mots illisibles] bon fort et bons amis
c’est que la plume ne vaux rien ni le papié

p. 220 Monsieur et Madame

p. 221 A b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z
est une (sic) ars de bien écrir car seux qui ne le sçave pas son ignoran
Estes-vous chrétien ? Répondre ouy par la grâce de Dieu. D. Et qui est celuy qu’on doit appeler chrétien ? R. C’est celuy qui ayant été baptisé fait profession de la doctrine chrétienne. Q. Est-ce que la doctrine [le texte s’interrompt ici]

Cet article a été publié dans Généalogies. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s