Alvaro Mutis et les chats d’Istanbul

J’ai acheté l’autre jour, un peu par hasard, le livre d’Alvaro Mutis Le Dernier visage (Grasset, Cahiers Rouges, 1991), qui rassemble de manière légèrement hétéroclite des nouvelles, le récit de son séjour en prison (Carnets du palais noir – Journal de la prison de Lecumberri) et une Relation véridique des rencontres et complicités entre Maqroll le Gabier et le peintre Alejandro Obregón, le tout traduit par François Maspero. J’ai pris un grand plaisir à la lecture du premier texte, La Maison d’Araucaíma, récit torride et envoûtant ; j’ai moins apprécié les suivants (trop de militaires à mon goût, même si certains passages restent sublimes). Et voilà que dans la Relation…, je tombe sur ce passage :

« Les chats d’Istanbul, expliqua el Gaviero, sont d’une sagesse absolue. Ils contrôlent complètement la ville, mais ils le font d’une façon tellement prudente et silencieuse que les habitants ne se sont jamais rendu compte de ce phénomène. Cela doit remonter à Constantinople et à l’Empire d’Orient. Je vais vous dire pourquoi: j’ai soigneusement étudié les itinéraires que prennent les chats à partir du port, et ils suivent toujours, sans jamais dévier, ce qui fut les limites du palais impérial. » (Alvaro Mutis, Le Dernier visage, p.198)

1231003.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx small

La digression sur les capacités surnaturelles des chats et leur amitié avec les humains se poursuit sur deux pages. Cela m’a évidemment remis en mémoire le merveilleux film de Ceyda Torun, Kedi, des chats et des hommes, vu il y a quelques mois ; une évocation poétique et chaleureuse des chats errants d’Istanbul et de leurs rapports avec les habitants de la ville.

Publicités
Cet article, publié dans A propos, Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s