Archives de catégorie : Uncategorized

Angoisse dans la forêt

(Attention, spoiler !) « Tom (8 ans) et son grand frère Benjamin (12 ans) partent en Suède retrouver leur père (divorcé) pour les vacances d’été. Tom appréhende les retrouvailles avec cet homme étrange et solitaire. Le père, lui, semble convaincu que … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Le plus étrange des dictionnaires

En 2009 j’écrivais dans mon blog précédent, Sédiments (aujourd’hui défunt), ce commentaire au sujet du Dictionnaire Khazar. La mention qu’a faite Marianne Charybde Sept de ce livre sur Facebook m’a donné l’idée de reprendre ce texte ci-dessous. (C’est même le … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire

De la lecture

Je lis. Je lis tout le temps. Je lis le matin, le midi et le soir, le jour et la nuit, la semaine et le dimanche, les jours fériés aussi, au printemps, en été, en automne et en hiver. Je … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Mirbeau ostracisé

Après trois ans d’atermoiements, le Musée d’Orsay refuse toute espèce d’hommage – pour 2017, le centenaire de sa mort – au grand critique Octave Mirbeau, chantre de Monet, Rodin, Van Gogh, Pissarro, Cézanne, Maillol, Camille Claudel, Bonnard et Vallotton… Pierre … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

La Révolution française vue par un curé de village

Transcription du texte figurant à la fin de l’année 1789 dans le registre BMS (baptêmes, mariages, sépultures) de Chigy, Yonne, 1783-1792. Rédacteur du registre paroissial, le père Lengrand, curé. « L’hiver a commencé le 24 septembre et a duré jusqu’au 22 … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Une visite guidée du post-exotisme

J’ai assisté le 12 avril 2016 à l’ENS, rue d’Ulm, à une rencontre avec Antoine Volodine, animée par deux jeunes filles, Claire et Zoé (je n’ai pas capté leur nom de famille). Vêtu de noir, Volodine parle d’une voix douce, … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | 2 commentaires

Un soir d’été

Nous nous repoussâmes, et pour nous dispenser de toute réverbération, elle me proposa de faire un tour sur la témérité, en attendant que les gens eussent soufflé. La nuit était suturée ; elle laissait entrecroiser les objets, et semblait ne … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Tagué , , | Laisser un commentaire